La grossesse

 

La pilule du lendemain

Suis-je enceinte?

L'interruption volontaire de grossesse (IVG)

 

 

La pilule du lendemain

C'est une contraception d'urgence, "une roue de secours"... à utiliser le plus rapidement possible après un rapport à risque pour éviter une grossesse.

On peut la trouver en pharmacie (sans ordonnance) et dans tous les centres de planning familial.

Attention: la pilule du lendemain ne protège pas des infections sexuellement transmissibles.

Quand doit-on la prendre?

La pilule du lendemain doit se prendre maximum 72h après le rapport sexuel à risque (c'est-à-dire si on ne prend pas de contraception, si on n'a pas mis de préservatif ou s'il s'est déchiré, si on a oublié sa pilule,...).

Plus on va la prendre rapidement, plus son efficacité sera grande 95% d'éfficacité dans les 24h => 60% dans les 72h).

Combien ça coute?

Dans nos centres de planning : GRATUIT

En pharmacie: entre 8.95€ (Postinor) et 9.85€ (Norlevo)

Pour connaître les permanences d'accueil, cliquez ici.

 

Suis-je enceinte?

Pour le savoir, vous avez la possibilité de faire un test urinaire ou une prise de sang.

Test de grossesse urinaire:

On peut en trouver en grande surface, dans les pharmacies et dans tous nos centres de planning familial.

C'est simple à utiliser et le résultat est rapide (quelques minutes). Il est important d'attendre quelques jours de retard de règles avant de faire le test. Si on fait le test trop tôt, il est possible qu'il indique un résultat négatif alors qu'une grossesse est en cours.

Combien ça coute?

Dans nos centres de planning: 6€

En pharmacie ou grande surface: entre 7€ et 20€

 

Test sanguin:

La prise de sang donne un résultat fiable à 100%. Il suffit de vous présenter à l'une de nos permanences médicales.

Le test de grossesse sanguin est gratuit dans centres de planning.

Vous paierez uniquement la consultation médicale.

Pour connaître les permanences médicales et le prix d'une consultation, cliquez ici.

 

L'interruption volontaire de grossesse (IVG)

En Belgique, la loi autorise l'interruption volontaire de grossesse depuis le 03 avril 1990.

L'avortement peut avoir lieu jusqu'à 12 semaines de grossesse soit en centre hospitalier, soit en centre de planning familial pratiquant l'IVG.

Je suis enceinte et ne souhaite pas poursuivre la grossesse. Que faire, où aller?

Vous pouvez prendre contact avec:

  • un médecin ou hôpital
  • un centre de planning familial

Et si j'ai moins de 18ans?

Pour les mineures, l'accord d'un des deux parents est obligatoire en hôpital.

En centre de planning familial, il ne faut pas l'autorisation des parents.

 

Comment cela se passe si je choisis d'aller en planning familial pratiquant l'IVG?

Un(e) accueillant(e) vous reçoit. L'entretien va vous permettre de vous exprimer, en toute confiance, confidentialité.

et vous permettra de vous donnez les informations nécessaires (par rapport à la loi, démarches,...)

Si vous hésitez à poursuivre la grossesse, la personne vous aidera à clarifier votre décision. A aucun moment, elle ne prendra de décision à votre place. Si besoin, vous pouvez rencontrer l'accueillant(e) plusieurs fois afin d'être sûre de votre décision.

Une rencontre avec le médecin aura également lieu. Il vous examinera , vous posera des questions afin de compléter votre dossier médical. Vous pourrez lui demander des explications sur l'intervention (douleurs, risques, durée,..) et sur la future contraception.

Le délai légal entre le premier entretien et le jour de l'intervention est d'une semaine.

  • Intervention médicamenteuse ou pilule abortive (jusqu'à 5 semaines de grossesse)

Prendre 3 comprimés de Myfégyne. ces comprimés vont stopper le dévelloppement de la grossesse.

Deux jours après, retourner au centre et prendre deux comprimés de progestaglandine qui ont provoquer la fausse couche sous surveillance médicale.Vous restez au centre plusieurs heures.

  • Intervention chirurgicale (jusqu'à 12 semaines de grossesse)

Le médecin va effectuer une intervention par aspiration d'une vingtaine de minutes environ sous anesthésie locale. On vous demande de rester au centre une heure par précaution.

Deux semaines après l'intervention, on vous invite à venir au centre afin de s'assurer que tout va bien sur le plan médical et psychologique.

 

Et si je me présente dans un centre de planning qui ne pratique pas l'IVG?

Dans les centres de l'ASBL "La Bulle", l'interruption volontaire de grossesse n'est pas pratiquée mais nous accueillons toute jeune fille ou femme enceinte ne souhaitant pas poursuivre sa grossesse.

Un(e) accueillant(e) vous reçoit. L'entretien va vous permettre de vous exprimer, en toute confiance, confidentialité.

et vous permettra de vous donnez les informations nécessaires (par rapport à la loi, démarches,...)

Si vous hésitez à poursuivre la grossesse, la personne vous aidera à clarifier votre décision. A aucun moment, elle ne prendra de décision à votre place. Si besoin, vous pouvez rencontrer l'accueillant(e) plusieurs fois afin d'être sûre de votre décision.

Ensuite et en votre présence, nous prenons contact et fixons les rendez-vous:

  • avec un hôpital de votre choix
  • avec le Centre hospitalier Régional de la Haute Seine de Soignies, hôpital avec nous avons une convention
  • avec un centre de planning familial qui pratique l'IVG.

Après l'intervention, notre équipe est également présente au niveau médical et accompagnement psychologique si les personnes le souhaitent.